Mission effectuée par une délégation du CESE-NC du 14 au 18 mai 2018.

Une délégation du CESE NC, présidée par son président Daniel CORNAILLE, a effectué une mission en métropole du 14 au 18 mai 2018.

Cette dernière avait pour but :

  • L’organisation d’une séance plénière de l’assemblée des présidents des CESER de France à la maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris en présence des deux conseillers du CESE national, messieurs Octave TOGNA et Didier GUENANT-JANSON.

Dans le cadre des enjeux électoraux que connaîtra la Nouvelle-Calédonie en novembre prochain, il convenait de présenter à la société civile organisée et notamment aux présidents des CESER nouvellement élus, la situation économique, sociale et environnementale de l’archipel. Les débats ont également porté sur l’évolution globale de tous les CESER de France dont les ultramarins

  • Des rencontres à Bruxelles avec d’une part, les représentants pour les PTOM  de la commission européenne et le cabinet de Maurice PONGA, député européen et d’autre part avec Monsieur Lucas JAHIER président du comité économique social européen récemment élu.

Les échanges ont principalement porté sur l’avenir de l’Europe et sur le processus de subvention alloué au PTOM pour la période 2021/2027. Une nouvelle donne européenne devra être mise en œuvre notamment avec la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union (Brexit).

Le président du CES européen a rappelé l’importance des corps intermédiaires dans les démocraties modernes et plus particulièrement au sein de l’Europe.

Il s’est inquiété de la montée du populisme dans certains pays et a réaffirmé l’importance du débat sur l’avenir de l’Europe pour tous les concitoyens européens.

  • Des rencontres au conseil économique social environnemental national avec les représentants de la délégation outre-mer.

Ces derniers ont abordé trois thèmes relatifs au tourisme durable, à la richesse des langues régionales ultramarines et l’avenir de la délégation Outre-Mer à l’aune de la future réforme voulue du président de la république Emmanuel Macron.